Les pays de l’ANASE offrent à l’industrie de l’emballage et de l’alimentation d’excellentes opportunités commerciales

Il n’y pas que les denrées alimentaires qui aient de l’importance en Asie lorsqu’il s’agit de l’alimentation, il y a aussi et surtout la transformation des aliments et les machines de l’industrie de l’emballage. Le besoin en denrées alimentaires, la consommation autant que la taille des emballages ont une grande importance pour « faire de bonnes affaires». DR. KLIPPE CONSULT, de par sa grande expérience avec les pays de l’ANASE, vous montre comment vous pouvez vous procurer un avantage commercial décisif.

1. Histoire de l’ANASE

L’ANASE a été fondée en 1967 par la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines et Singapour. Le but était d’encourager la croissance économique, le progrès social et la stabilité politique. La politique d’ouverture économique a vite été un grand succès et aujourd’hui les pays membres comptent parmi les dits « tigres asiatiques » et « panthères asiatiques ». [Source Wikipédia]

Aujourd’hui, l’ANASE compte dix pays membres et environ 575 millions de personnes (env. huit pourcents de la population mondiale). En 2007, le produit intérieur brut commun a atteint environ 1200 milliards de dollars US. Le taux de croissance moyen est de quatre pourcent par an (2003).

Une série d’accords et d’initiatives sont pris sous le nom de « ASEAN Economic Community » (communauté économique ANASE) afin d’aider la région économique à prospérer grâce à une intégration et une réduction économique forte des barrières commerciales entre les pays membres.

Les taux de croissance dans les dix états de l’ANASE sont clairement positifs et rappellent les taux de croissance des états membres de l’UE de l’Europe centrale et occidentale. Pourtant, il y a un écart au point de vue du développement du bien-être, car l’espace ANASE contrairement à l’Union Européenne n’a pas de système d’égalisation financière entre pays riches et pays pauvres.

Il règne une grande diversité au sein des religions : la Thaïlande, le Myanmar, le Viêt-Nam, le Cambodge et le Laos sont en majorité bouddhistes. Le Viêt-Nam compte cependant une grande partie d’Athées. L’Indonésie, le Brunei et la Malaisie sont en majorité islamistes. L’Indonésie est le pays qui compte le plus grand nombre d’islamistes au monde. Les Philippines sont en majorité catholiques.

2. Tendances – Habitudes alimentaires dans les pays de l’ANASE

Les différentes religions influencent considérablement les habitudes alimentaires et par conséquent le comportement des consommateurs dans le domaine de l’industrie des denrées alimentaires.

Les 10 pays du groupe ANASE représentent avec 575 Millions de consommateurs un marché potentiel de taille pour l’industrie européenne de l’emballage. Le besoin en denrées alimentaires aussi bien en quantité qu’en qualité ne cesse de croître. En raison des différences de revenus qui existent au sein de la population, les produits de consommation courante comme le riz, le poisson, la viande etc. s’achètent encore en masse sur les marchés traditionnels.

Contrairement aux habitudes alimentaires européennes qui consistent à prendre trois repas par jour, plusieurs repas sont pris tout au long de la journée dans les états de l’ANASE, jusqu’à 6-7 repas séparément. Parallèlement à cela, ces dernières années, des chaînes de supermarchés déjà introduites au mieux et depuis longtemps en Europe et en Amérique se sont également établies dans les états de l’ANASE.  Ces dernières supportent un besoin et une demande croissants de la population en produits internationaux de haute qualité accompagnés de leurs correspondants en emballage.

3. Que représente le marché des denrées alimentaires dans les états de l’ANASE?

On remarque en général, qu’en raison de leur haute croissance démographique, les seuls pays des états de l’ANASE ont  des parts d’importation et d’exportation différentes. De plus, des groupes de multinationales comme p. ex. Nestlé, Unilever et Cargill sont présents depuis des décennies en Asie pour combler les besoins du marché avec des produits riches et variés.

De temps en temps, des transferts de produits ont lieux dans d’autres pays asiatiques et à d’autres endroits de production. Il ne se dégage en aucun cas une tendance négative en raison des besoins en constante croissance. Bien au contraire!

Chaque année des investissements variés sont effectués dans le domaine des biens d’investissements de l’industrie de l’emballage et des procédés techniques. Les prix des matières premières comme par exemple le sucre ou le cacao ont influencent seulement de façon insignifiante la date de l’investissement.

Dans les états de l’ANASE, la demande en machines pour l’industrie alimentaire et l’industrie de la boisson est énorme et la construction mécanique locale ne peut que rarement faire face aux standards internationaux et satisfaire aux besoins. Les machines s’achètent de temps à autre auprès des états de l’ANASE  pour de petits emballages partiels pour équilibrer les prix du marché des produits.

Pour cette raison, les fabricants de grosses machines réussissent à exporter depuis de nombreuses années. Beaucoup de petites et moyens entreprises européennes de transformation de denrées alimentaires exportent aussi de plus en plus dans les états de l’ANASE pour répondre à des besoins qui ne cessent de croître.

De plus, force est de constater qu’un énorme revirement a également eu lieu dans la présentation des biens. De plus en plus de produits emballés trouvent leur place dans les rayons de chaînes de supermarchés en Asie et répondent de cette façon aux exigences croissantes de la clientèle.

En même temps, la demande en emballages adaptés aux habitudes augmente auprès de l’industrie de l’emballage. Ce sont en particulier les emballages de petites tailles que la population préfère. Ce qui vaut globalement aussi pour l’Europe : l’apparence est importante et l’emballage doit être pratique.

4. Arrivée sur le marché des états de l’ANASE – attention aux particularités

Pour toutes ces raisons, il est absolument indispensable avant d’entrer sur le marché des états de l’ANASE de réaliser une étude de marché détaillée pour chaque produit afin de savoir lequel vaut la peine d’être commercialisé.

Apparaître sur les foires d’exposition de nombreux salons professionnels en Asie avec un stand d’information et sous la protection d’un partenaire asiatique est un premier pas constructif afin de pouvoir mieux  évaluer les marchés, la culture et les comportements des acheteurs. Au préalable, il faudra également comprendre comment «garder chaque contact client », comme par exemple celui qui vous a fait entrer sur une foire d’exposition. De là, assurez-vous d’abord d’avoir un partenaire local durable.

Un proverbe chinois ancien dit :

« Ouvrir un magasin est facile, ce qui est difficile, c’est de le maintenir ouvert. »

5. Bilan « Marché de l’emballage et de l’alimentation ANASE »

ANASE est une région qui compte presque 600 Millions de consommateur, un marché de l’alimentation en pleine croissance qu’il s’agisse des denrées alimentaires, de la transformation des aliments ou de l’industrie de l’emballage. Des supermarchés et des centres commerciaux modernes offrent un point de départ à une consommation énorme. L’entrée dans les marchés asiatiques doit se pratiquer avec patience. Un partenaire local vous assure une durabilité, apparaître sur les foires commerciales favorise  la confiance.

© DR. KLIPPE Consult 2010